Mentions légales

Cookies et données personnelles

Disclaimer

info@traderlebitcoin.com

CAPRICEPANTHER LDA

CIF/NIF : 514720700
RUA LUCILIA DO CARMO 4 B ESC 4 S.L 2
LISBOA 1750-003
PORTUGAL

Copyright © 2017 traderlebitcoin.com - tous droits réservés

 

Tout trading comporte un risque. Risquez uniquement le capital susceptible d'être perdu. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.Investir dans des produits à effet de levier comporte un degré de risque élevé. Vous ne pouvez jamais perdre plus que votre solde total.
Le trading ne convient qu'à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter les risques liés au trading. Ce site n'est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers.
Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au trading.
TRADERLEBITCOIN.COM peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. TRADERLEBITCOIN.COM décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus sur TRADERLEBITCOIN.COM. Toute information et toute mise à disposition sur TRADERLEBITCOIN.COM ont un caractère privé.
Vous devez être majeur pour accéder à TRADERLEBITCOIN.COM (plus de 18 ans).

TRADERLEBITCOIN.COM propose un service tarifé d’accompagnement et de formation continue au crypto-trading, au travers de laquelle il transmet les stratégies et les outils techniques nécessaires à la réalisation de l’objectif du TRADER par une obligation de moyen et qu’à cette condition TRADERLEBITCOIN.COM  ne peut être tenu pour responsable des pertes subies ou de l’échec du TRADER. Le TRADER manifeste un intérêt à participer au programme de formation et déclare connaître les risques financiers et psychologiques liés à l’investissement sur les marchés des crypto-monnaies, conséquemment il accepte ces risques et la possibilité de subir une perte financière, et comprend l’obligation de moyen de TRADERLEBITCOIN.COM.

Vous en avez forcément entendu parler ! Le BITCOIN (de l’anglais bit : unité d’information binaire et coin : pièce de monnaie)  est une crypto-monnaie et un système de paiement décentralisé qui permet de faire des transactions financières en toute sécurité sans passer par le système bancaire classique.

Il a été inventé par Satoshi Nakamoto en 2009 et sa régulation est assurée par l’ensemble de ses utilisateurs. Le nombre de BITCOIN en circulation sera limitée à 21 millions d'unités. Un bitcoin est donc unique et rare.

Il est divisible jusqu'à la 8ème décimal. Un Satoshi représente la plus petite unité du Bitcoin (1 Satoshi = 0.00000001 BTC).

Vous pouvez donc acheter quelques fractions de Bitcoin pour quelques dizaines d'euros ou payer un bien quelque soit le montant.

Toutes les transactions en bitcoins sont vérifiées par les nœuds du réseau et enregistrées dans un registre public réputé infalsifiable appelé « blockchain ».

Le système fonctionne sans autorité centrale, ni administrateur unique, mais de manière décentralisée grâce au consensus de l’ensemble des nœuds du réseau. Bitcoin est la plus importante crypto-monnaie décentralisée

Il existe plusieurs crypto-monnaies (Ethereum, Ripple, Litecoin...) qui présentent chacune des caractéristiques différentes, mais le BITCOIN reste la crypto-monnaie plus importante en termes de capitalisation et la référence.

Plus d'infos :

Le 3 janvier 2009, le premier bloc ou bloc genesis est créé. En février 2009, le créateur du Bitcoin diffuse la première version du logiciel Bitcoin sur le site P2P Foundation et pour faire fonctionner le réseau, il met à contribution son ordinateur et génère ainsi les premiers bitcoins.

Le minage de bitcoins est l'utilisation de matériel informatique pour effectuer des calculs mathématiques pour le réseau Bitcoin afin de confirmer des transactions et d'augmenter la sécurité. Comme récompense pour leurs services, les mineurs de bitcoins peuvent recevoir les frais de transaction pour les transactions qu'ils confirment et pour les bitcoins nouvellement créés. Le minage est un marché spécialisé compétitif où les récompenses sont divisées en fonction du nombre de calculs effectués. Tous les utilisateurs de Bitcoin ne font pas de minage et il ne s'agit pas d'une manière facile pour faire de l'argent. La rémunération initiale pour le minage d’un bloc de Bitcoin était de 50 bitcoins.

La création d'un nouveau bloc est récompensée par des bitcoins nouvellement créés. Le code source Bitcoin prévoit une division par deux de la rémunération tous les 210 000 blocs minés, soit approximativement tous les 4 ans.

Le 28 novembre 2012, la rémunération des mineurs diminue pour la première fois, passant de 50 à 25 BTC.

• De sa création (bloc genesis) jusqu'au 209 999e bloc, atteint le 28 novembre 2012, chaque mineur qui parvenait à trouver un nouveau bloc valide était récompensé de 50 bitcoins nouvellement créés,
• Du bloc 210 000 au bloc 419 999, atteint le 9 juillet 2016, la récompense est de 25 bitcoins pour chaque bloc nouvellement créé,
• Du bloc 420 000 au bloc 629 999, la récompense est de 12,5 bitcoins pour chaque bloc nouvellement créé,
• etc.

On nomme fonction de hachage une fonction particulière qui, à partir d'une donnée fournie en entrée, calcule une empreinte servant à identifier rapidement, bien qu'incomplètement, la donnée initiale. Les fonctions de hachage sont utilisées en informatique et en cryptographie. Le Bitcoin utilise l'algorithme SHA-256 comme système de preuve de travail. La fonction SHA-256 est devenue en 2002 un standard fédéral de traitement de l'information, elle produit un haché de 256 bits.

Depuis sa création en 2009 et jusqu'à la fermeture par les autorités américaines de Silk Road en 2013, Bitcoin a été utilisé majoritairement comme moyen d'échange par des réseaux criminels pour des jeux d'argents, acheter des substances illicites et des bases de données piratées. La crypto-monnaie a attiré l'attention des régulateurs financiers, des organes législatifs de différents pays notamment américains et des médias. Néanmoins, ces dernières années, la crypto-monnaie a mûri et un nombre croissant d'études concluent que ces activités illégales, bien qu'elles existent toujours comme dans tout système de paiement, ne représentent plus qu'une part minoritaire des échanges de la crypto-monnaie. Le sénat américain reconnait par ailleurs que le bitcoin permet de fournir des services financiers parfaitement légitimes.

COMPRENDRE BITCOIN